Double Sens, l’expo sonore | Arnaud MARTIN

A la croisée des langages artistiques, une exposition sonore originale qui invite le spectateur à vivre une expérience sensorielle plurielle.

Chaque exposition présente une quinzaine d’œuvres accompagnées de la version audio d’un texte écrit pour l’occasion  parfois mis en musique. Cet habillage sonore pourra être réalisé par l’invité.e ou représenter le fruit d’une collaboration entre plusieurs artistes.

Avec Double sens, nous  embarquons ainsi  pour un voyage où la vue et l’ouïe se répondent…

Peintures – Textes – Voix

ARNAUD MARTIN

SOLARIS

« Solaris est une réminiscence, l’acceptation d’un fantôme. Il conte l’avant-propos d’une conscience, d’un être en gestation témoin d’un trouble, d’un acte fondateur.
Par les mots et l’agencement des œuvres graphiques, Solaris s’apparente à une quête de langage, d’une histoire d’avant l’histoire pour un retour à soi, à la mélancolie de « naître ».
Structuré autour de quinze créations, ce projet dans son approche cathartique révèle un champ infini de possibles toujours centré autour du sensible, du rapport à l’autre.
De cet « autre » absolu qu’il soit masculin ou féminin, il est toujours celui qui énonce, celui qui soutient.
Il s’agit alors pour moi de révéler la genèse, ma propre genèse comme retour aux mots, à mes premières marques au monde, avant que les yeux ne nomment, avant que les bras ne portent. »

Arnaud MARTIN - Avant que tu ne partes

Acrylique sur toile, 2011,120X80

Avant que tu ne partes

"Je suis né de la pierre" d'Arnaud Martin

Acrylique sur toile, 2017, 60X80

Je suis né de la pierre

"Je n'attendrais pas plus longtemps" Arnaud Martin

Huile sur toile, 2016, 100X80

Je n'attendrais pas plus longtemps

"Le diable est un homme seul" Arnaud Martin

Acrylique sur carton, 2017, 80X60

Le diable est un homme seul

Une réflexion au sujet de « Arnaud Martin – Solaris »

  1. Belle densité de mots, de traces graphiques, de coulées chromatiques, et de lents silences. Tragique présence, sensible et distancée, pudique et grave. Le corps rôde entre les signes. Latente intimité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.