Martin Laquet

Martin est né. Et c’est déjà beaucoup !
Il respire dans l’Est mais aspire à des envies de lointains, de boussoles affolées, de vague de l’âme bleues.
Martin écrit toujours à l’encre noire, des livres dans lesquels on l’entend chuchoter… mais c’est en attendant que les mots sèchent, qu’il fait entrer la lumière et les couleurs dans des tableaux où le monde, la nature semble se taire, comme suspendue à sa propre
contemplation.
Martin se perd parfois pour mieux se retrouver.
Il boit le monde jusqu’à sa lie.
Site de Martin Laquet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.