Folie

Autoportrait de Sophie Patry, couverture du recueil collectif Folie

Folie

Recueil collectif

Mise en voix : Lise PACO

 

Qu’est-ce que la folie ?…

Vaste question à laquelle neuf auteurs vous invitent à réfléchir. Et chacun, à sa manière, poétique, narrative, vous entraîne dans son univers pour vous livrer sa vision de la folie.

Ce recueil sonore est le fruit d’un appel à textes lancé en septembre 2018. Le comité de sélection était composé de Jérôme Loubry, James Osmont, Jean-Marc Laherrère, Marianne Desroziers, Marie-Philippe Joncheray, Aurélie Pinon Verdier, Ame Artistique, Mourani, Albert Durand et Lise Paco.

Les auteurs retenus ont été associés au choix de l’illustration de couverture signée Sophie Patry, photographie issue de sa série autoportraits.

Autoportrait de Sophie Patry, couverture du recueil collectif Folie

Folie

Recueil collectif

Mise en voix : Lise PACO

 

Qu’est-ce que la folie ?…

Vaste question à laquelle neuf auteurs vous invitent à réfléchir. Et chacun, à sa manière, poétique, narrative, vous entraîne dans son univers pour vous livrer sa vision de la folie.

Ce recueil sonore est le fruit d’un appel à textes lancé en septembre 2018. Le comité de sélection était composé de Jérôme Loubry, James Osmont, Jean-Marc Laherrère, Marianne Desroziers, Marie-Philippe Joncheray, Aurélie Pinon Verdier, Ame Artistique, Mourani, Albert Durand et Lise Paco.

Les auteurs retenus ont été associés au choix de l’illustration de couverture signée Sophie Patry, photographie issue de sa série autoportraits.

Moi et ma folie, deux solitaires

de Keltoum Deffous

Sa définition de la folie
« La folie est mon amie et elle est devenue ma seule confidente avec le temps. Je l’ai adoptée et je lui confié mes secrets les plus fous. Je lui écris tous les jours mais elle ne me réponds jamais. Taciturne, diabolique, elle continue à me hanter. »

Quelque chose en notre absence

de Guylaine Monnier

La version écrite du texte n’est pas disponible.

Sa définition de la folie
« J’envisage la folie, comme un léger décalage dans le reflet de la réalité, – et qui engage donc un biais du point de vue, du regardé, comme du regardeur. »

Illusion

de Mickaël Auffray

Sa définition de la folie
« Un fou dans un monde de fous, quoi de plus banal. »

L’envers de rien

de Fabrice Décamps

Sa définition de la folie
« Mon personnage n’est pas reconnu, entendu dans ses spécificités, à aucun moment. Il n’entre dans aucune des cases prévues par la société et, plus qu’à tout autre, l’altérité lui est une barrière infranchissable. Non identifié par le système, il est mis de côté comme un être de rien, un déchet non recyclable. Les autres ne peuvent pas l’appréhender, le comprendre, et c’est de cette incompréhension que naît leur rejet, leur mépris, leur aveuglement. Ici, la folie, c’est l’étiquette qu’on a cloué sur son front et qui précipite son destin malheureux. Ici, la folie c’est celle des raisonnements faisandés par une morale étriquée, celle des jugements à l’emporte-pièce qui, parfois, en viennent à briser des vies. »

Natioucha, un conte sur les larmes

de Athéna Callea

Sa définition de la folie
« La folie, c’est l’Illusion. Et rien n’est plus triste que ‘L’illusion d’Amour’ parce qu’elle rend solitaire alors que l’Amour par essence est deux.
Ce texte aurait pu tout aussi bien s’appeler ‘La folie d’amour’, j’ai tâché d’en dévoiler les cruels mécanismes au travers de la réécriture d’un très beau conte Russe ‘Le ruisseau et le peuplier’. »

Quelle lame isole

de Cécile Bellamy Bajard

Sa définition de la folie
« La folie, un état sensible et parfois cruel, qui porte hors de la vie rationnelle et normée par la société.« 

Sa définition de la folie
« Le thème de la folie raisonne très fort en moi. Je ressens la folie comme un enfermement, constant ou passager, durant lequel tous les repères changent. L’esprit évolue dans un monde chaotique qui n’est plus géré que par des règles incompréhensibles. La folie peut être à la fois créatrice et destructrice. Dans la nouvelle que j’ai rédigé pour Litt’Orale je tenais à mettre en avant la différenciation entre un raisonnement logique (le travailleur social, qui est un peu nous, préoccupé par sa journée, ses problèmes courants) et la folie emprisonnant une femme, mais qui, à ses yeux du moins, agit comme une entité protectrice. Que ressentent les personnes qui ont sombré dans la folie ? Que voient ils ? Leurs sentiments, leurs regards sont ils exacerbés ou au contraires inexistants ? Enfin je voulais signifier l’angoisse profonde et la solitude qui accompagnent souvent les personnes qui ont sombré dans l’enfermement et l’isolement de la folie. »

Mal de crâne

de Irisyne

Sa définition de la folie
« La souffrance, cet élément de la condition humaine date de la nuit des temps. Elle peut devenir une douleur incommensurable et conduire à la folie. Des forces obscures prennent le contrôle de ton cerveau. Tu veux te débattre, mais peu à peu, tu ressens un grand épuisement comme si tu ne pouvais plus diriger le gouvernail de ta vie, et tu assistes en spectateur impuissant à ta propre destruction ou… à celle des autres… »

Les flammes

de Valentine Ladame

Coup de cœur du jury

La version écrite du texte n’est pas disponible.

Sa définition de la folie
« La folie, c’est lorsque nous ne faisons plus la différence entre notre réalité interne et la réalité externe, autrement dit lorsque nous ne parvenons plus à distinguer ce qui est créé par notre esprit de ce qui nous est transmis par nos perceptions. Il y a des folies passagères et des folies durables. Le poète flirte avec les folies passagères. (« Qu’est-ce qu’un beau poème, sinon une folie retouchée ? » a dit Gaston Bachelard). Dans le cas des folies durables, il n’y a plus de poète. Les mots ont perdu leurs ailes et la souffrance, souvent déniée, est abyssale. » 

Suggestions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.